L’auteur a suivi sa femme qui travaille pour médecins sans frontières, à Gaza. Lui s’occupe de ses enfants et se promène beaucoup, dans Jérusalem comme dans les villes environnantes. Observateur fin, près des gens et dans la rue, il écrit et dessine en noir et blanc l’atmosphère des check-point, du mur et des colonies, la diversité des quartiers, la difficulté de la cohabitation des idées et des religions, l’absurdité d’une situation stagnante. Ouvert à chaque discours et disponible, il laisse parler les gens et les anecdotes parlent d’elles-mêmes. La fluidité et la simplicité de cette œuvre aide un peu à comprendre ce conflit.

Chloé